Ce paysage industriel a été saisi en France en pleine Nature, il s’agit d’une usine plus précisément d’une fonderie installée sur la rue principale d’une petite ville, avec une face ville et une face « campagne ».

 

Simple observateur néophyte, je capture cette vision sur un ciel nuageux, précurseur d’une bonne pluie.

Une légère fumée enrobe l’édifice, un bruit permanent en émane.

Je remarque de gros tuyaux qui s’élancent vers le ciel ainsi qu’un couloir d’amené, peut-être les matières  sont amenées en l’air pour être précipitées par la pesanteur pour la coulée.

L’observation de l’usine me fait penser à un bateau de guerre avec de multiples passerelles et escaliers amenant en tout point à des canons.

En néophyte je me dis qu’il s’agit de canons à eau ou produits d’extinction destinés à contenir tout début d’incendie.

Sous l’apparente  tranquillité du paysage, des feux féroces germent dans l’usine, jusqu’ici domptés.

[Ref : XOUsine1]
  • Original Auteur :
  • Lecocq Dimensions :
  • 81 x 65