Création inspirée de l’art médiéval.

Sa couronne et sa position solennelle sur un trône désignent la Vierge comme la reine des cieux.

Mais elle est aussi représentée comme la mère de Jésus, celle par qui s’accomplit le mystère de l’Incarnation, au cœur de la religion catholique.

Elle offre à l’adoration des fidèles son fils qu’elle tient affectueusement sur ses genoux et devient elle-même le trône de gloire du Christ.

Ce type de représentation centré sur la relation de Marie avec son fils n’est pas nouveau. Il s’est d’abord développé dans l’art byzantin à partir du concile d’Éphèse en 431, où Marie est reconnue comme la mère de Dieu. Puis, il se répand en Occident plus tardivement, surtout à partir du XIIe siècle. Il y devient l’un des sujets religieux les plus répandus des derniers siècles du Moyen Âge.

En Occident, cette vénération pour la Vierge coïncide avec le développement de la littérature courtoise qui fait largement honneur à la femme.

[Ref : XSBMarie1]
  • Nature : argile cuite polychrome
  • Auteur : Lecocq
  • dimension :